Bergamote et citron

C’est la rentrée. Paris a remballé ses plages, ses haubans, fait grise mine dans un long manteau de pluie. Il va falloir rechausser le cuir resserré des habitudes, affirmer que l’on reprend le chemin de l’efficacité, gorgé de soleil, de bonne humeur et de ténacité ! Les agendas, déjà, s’étirent et le besoin de réunion agite à nouveau nos cadres survoltés par un mois d’inactivité.
La voix de Vincent Delerm traverse la matinée. J’ai rouvert le portable, sans conviction. Mon sourire commercial traîne sur la table entre un dossier client et un bol de café froid. Cela ira mieux dans quelques jours.
Avec la fin de l’été reviennent, aussi, ces envies de rangement et ces belles intentions de rupture. Ai monté un meuble en kit, jeté de jolis plaids sur le vieux canapé, accroché de la couleur aux murs beaucoup trop blancs. Et puis vidé, dans de grands sacs plastique, des papiers inutiles et quelques souvenirs trop douloureux.
Pascal dépose un baiser rapide en repassant par la chambre. Sur son cou flottent la joie de vivre, la bergamote et le citron…
C’est la rentrée. La chanson est un peu triste, le piano parle d’un bord de mer et l’acteur, en chemin, au volant s’encourage. Par les volets entrouverts j’écoute les doux épanchements du ciel.

7 réflexions sur “Bergamote et citron

  1. Un rideau de soleil s’étend pourtant sur Paris. Le couvre-feu ni peut mais et Castex ira faire le clown à la même heure sur un réseau social et jeune. Le ciel s’en moque comme le merle annoncé. 😉

  2. Le billet, Dominique, a été composé en 2005 : on ne parlait pas de pandémie à l’époque. Mais déjà…

    De 2005 à 2006, Jean Castex est le directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins au ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, où il participe à l’introduction de la notion d’objectifs et de rentabilité dans l’hôpital et à une rationalisation des coûts dans le cadre du plan hôpital 2007, qui introduit notamment la tarification à l’activité (« T2A »).

    Source : Wikipedia.

  3. La rationalisation, oui. Différents couplets et un même refrain. La chanson thème d’un début de siècle.
    Merci, Nicolas.

  4. Chabadabada …et la subtilité d’un parfum : citron de Menton ? la bergamote est si rare. Les planches de Deauville sont célèbres … et vides pas de festival, pas de planche au Touquet sauf à voile 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s