Le cœur blanchi

Je reviendrai.
En été, sous la toile aux agrumes.
Il y aura de l’amour aux pommes, de l’insouciance au frais à l’heure du goûter.
Dans la maison orpheline.
Je rouvrirai les souvenirs, les portes, les années.
Je surprendrai nos voix, de la cave au grenier…

Je reviendrai.
En hiver, à cause des gaufres bien au chaud.
Le cœur blanchi de sucre glace.
Je saluerai les pignons reconnus, les balcons familiers.
Je passerai de la digue à la grève.
Je marcherai jusqu’à la mer…

[Illustration Dominique Hasselmann]

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le cœur blanchi »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s