Non

Je ne retournerai pas rue Saint Sabin. Je ne me posterai pas devant le numéro 37, pierres de taille et fer forgé. Je ne lèverai pas les yeux en direction du dernier étage, je ne chercherai pas les deux fenêtres de la chambre de bonne. Madame rêve et la voix de Bashung.

Je ne passerai pas devant le 76, rue Traversière. Je ne jetterai pas un coup d’œil à l’intérieur du hall. Je ne vérifierai pas si les grands carreaux au sol, si les glaces et les moulures, si l’escalier qui monte jusqu’au premier étage… Non.

Je ne reviendrai pas rue Camille Desmoulins. Je n’attendrai pas devant le numéro 11. Je ne veux pas revoir la double porte en bois, couleur hêtre écaillé. Je ne prendrai pas en main le tirant rond et noir, ne poserai pas mes doigts sur le clavier du Digicode. Les chansons d’Hélène Ségara.

Publicités

4 réflexions sur “Non

  1. Je passe régulièrement devant le 56 rue Saint Sabin juste pour voir les fenêtres de ma chambre de bonne. 😀

  2. Non… : tu as, toi aussi, habité cette rue ?!
    Et tu repasses par ce vieux blog, si longtemps abandonné…
    Le monde est tout petit, décidément ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s